02 octobre 2014

Paparazzi

Cachée derrière la petite fenêtre de ma cage d’escalier, je les observe, sans qu’ils me voient. Je suis leur paparazzi ! Ils vivent complètement l’un et l’autre comme des amoureux : gratouilles, gratouilles, ils paissent l’un à côté de l’autre, gratouilles, gratouilles, ils se chassent les mouches ou dorment têtes bêches, gratouilles, gratouilles, telle est leur vie.

Mais le cheval est un animal très observateur, c’est ce qui fait sa force, c’est pourquoi il a survécu au cours des millénaires… Ils ont senti mon regard et le petit bruit de la fenêtre qui s’ouvre est perçu, ils me regardent: "tiens, la Mère Carotte !"

23 09 001 Aramis et Mona1 (1)

Là, ils se pincent, se mordillent mutuellement. Ils le font très souvent au cours de la journée, facteur d'apaisement social et affection, c'est le toilettage.

23 09 001 Aramis et Mona1 (2)

23 09 001 Aramis et Mona1 (3)

23 09 001 Aramis et Mona1 (4)

Posté par martinev à 18:49 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires sur Paparazzi

    pardon, veni, vidi, suis vaincue...
    trop fatiguée

    Posté par françoise, 02 octobre 2014 à 21:59
  • J'adore les chevaux et la dernière est superbe.

    Posté par Focales, 03 octobre 2014 à 08:41
  • C'est trop mignon cette complicité et cette façon de la raconter.

    Posté par jenovefa, 03 octobre 2014 à 09:02
  • De très jolies photos de tes chevaux. Bonne soirée "Maman Carottes"

    Posté par elisa-bonheurs, 03 octobre 2014 à 16:34
  • Tes photos sont très belles Superbe lumière
    Passe un très bon week end

    Posté par Jackie, 04 octobre 2014 à 10:36
Poster un commentaire